Notre engagement

Fédérer un maximum de citoyens désireux de s’engager pour protéger la planète. Mettre en œuvre des moyens pour atteindre une réduction significative des déchets sauvages (Littering) dans l’espace public avec pour conséquence une amélioration du vivre ensemble dans le respect de l’autre et de notre environnement.

Nos actions

Sensibiliser

La propreté publique est un enjeu sociétal complexe, qui nécessite l’implication et la collaboration de tous, à tous les niveaux. Nous invitons les citoyens à partager notre démarche en les confrontant directement au phénomène du Littering.
L’expérience vise à changer les mauvais comportements et à favoriser le geste vertueux.

Ramasser

L’organisation d’actions de ramassage pédagogique de déchets est l’activité principale de l’association.
Le CLEANUP et le PLOGGING sont des actions collectives qui rassemblent les citoyens le temps d’un moment convivial autour d’un but commun.

Prenez part à l’action, rejoignez les Pickies maintenant.

Le littering

Qu’est-ce que c’est ?

Le littering (déchets sauvages en français) est le résultat de la mauvaise habitude toujours plus répandue de jeter négligemment ou laisser traîner les déchets sur la voie publique, négligeant ainsi les poubelles destinées à cet effet. Le littering ne doit pas être confondu avec l’élimination illégale des déchets ménagés, industriels ou de l’artisanat en pleine nature dans le but d’éviter le coût de leur élimination.

Les causes

Les causes du littering sont diverses, elles varient selon les situations, les circonstances. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le littering concerne la société dans son intégralité indépendamment de l’âge, du sexe ou de la situation privée de la personne. C’est un problème de société caractérisé par une consommation nomade élevée, une mobilité croissante et un contrôle social défaillant. L’utilisation croissante d’emballages jetables, l’absence grandissante de respect pour l’environnement sont autant de raisons variées.

Au Luxembourg

Les chiffres clés de l’étude la plus récente (2015) réalisée par l’Administration de l’environnement sont les suivants.

– Une collecte en moyenne de 103 kg de déchets par km le long des routes nationales (89 kg par km en 2008).

– Une collecte en moyenne de 216 kg de déchets par km le long des autoroutes (309 kg par km en 2008).

– Le déchet le plus retrouvé était des canettes métalliques (18% du volume total). La deuxième place revient aux bouteilles en plastique (15% du volume total).

– De loin la fraction la plus importante, les déchets plastiques font 29% du volume total.

– Un coût d’environ 1,2 million d’euros par an pour le nettoyage le long des routes nationales et des autoroutes à charge de l’État luxembourgeois, dont 90% de coûts de personnel, 4,8% de coûts de collecte et de transport et 5,2% de coûts d’élimination.

L’action de jeter ou d’abandonner un déchet (mégots, chewing-gum, emballages vides…) dans la nature est illégale et peut donner lieu à un avertissement taxé de 145€ par exemple pour un mégot de cigarette jeté sur le trottoir ou de 250€ pour l’élimination de déchets dans un cours d’eau.

https://environnement.public.lu/fr/actualites/2019/04-2019/littering-2019.html

Ils nous font confiance

Partenaires